24 août 2005

Alexandre (2004)

391Réalisé par Oliver Stone

Avec Colin Farrell, Angelina Jolie, Val Kilmer, Rosario Dawson

Synopsis

La vie d'Alexandre le Grand, narrée par Ptolémée : de son enfance à sa mort, des cours d'Aristote aux conquêtes qui firent sa légende, de l'intimité aux champs de bataille. Fils du roi Philippe II, il soumit la Grèce révoltée, fonda Alexandrie, défit les Perses, s'empara de Babylone et atteint l'Indus pour établir à 32 ans l'un des plus grands empires ayant jamais existé.

Etant fan de péplum, je me devais de visionner Alexandre. Pour dire la vérité, je m'attendais à un film assez moyen dans la lignée d'un Troie, ceci est dû en partie aux mauvaises critiques dont le film a souffert au moment de sa sortie. Mais tout cela n'est que broutille, Alexandre est LE meilleur péplum de ces 6 dernières années. Bon d'accord, il est vrai que la production du genre n'a pas été très active depuis 6 ans, ça saute aux yeux, n'empêche que Alexandre est le SEUL péplum a nous offrir une VRAIE reconstitution des faits. Oliver Stone a fait appels a de nombreux historiens pour donner a son film une saveur "authentique". En effet on sent a chaque plan la recherche de l'authenticité, tant dans  les décors que dans les costumes, mais j'en reparlerai plus tard.



alexander_0L'histoire nous compte la vie de l'illustre Alexandre Le Grand, elle se déroule en trois partie, a la façon d'un procédé scénaristique que l'on nomme "Rise and fall" (ascension et chute), la première partie nous montre la naissance d'un chef, la seconde est axée sur les conquêtes, et la troisième nous conte la décadence de son empire. Le film est beaucoup plus axé sur la psychologie du personnage que je ne le pensais. Il nous présente un Alexandre plutôt torturé, déchiré entre son père et sa mère, d'ailleurs il entretient une relation quasi oedipienne avec cette dernière. Le film ne fait pas non plus l'impasse sur la bisexualité du personnage. Le film a surtout été descendu aux états unis par la presse conservatrice a cause de la façon dont Oliver Stone a traité cet aspect de la personnalité d'Alexandre Le Grand. Personnellement ça ne m'a pas choqué plus que ça, j'ai trouvé que l'homosexualité du personnage a été traitée avec beaucoup de tact, et pour ce qui est de leurs relations sexuelles, elles sont suggérées, sinon je n'ose même pas imaginer la polémique que ça aurait suscitée...





alex16
Le seul point noir du film réside peut être dans le fait que la partie "conquêtes" est quasiment survolée, on a bien sur notre quotas de scènes de batailles, qui sont d'ailleurs hallucinantes par leurs violences, la aussi encore une fois le film parait "authentique", je fais surtout allusion a la première bataille, bref  c'est jouissif, ça saigne et ça gueule dans tous les coins.


                                                      
                     
                                                 
J'ai vraiment été surpris par la prestation de  Colin Farrell, je ne l'aime pas spécialement mais je dois avouer qu'il remonte dans mon estime. Je l'ai trouvé assez crédible, quoiqu'il manquait tout de même de charisme, enfin jouer un personnage aussi légendaire ça doit pas être ce qu'il y a de plus facile me direz-vous. Le reste du casting est assez impressionnant, Angelina Jolie, Val Kilmer, Rosario Dawson, Anthony Hopkins et Jared Leto (pour ne citer qu'eux) sont aussi de la partie, et ça pour notre plus grand plaisir. Je me dois de dire a mes congénères de la gente masculine que la sculpturale Rosario Dawson apparaît totalement nue pendant toute une scène, et on voit pas qu'un peu croyez moi (j'espère que ça vous aura donné envie de voir le film ^_^).


alexandreSi vous êtes un passionné de l'Antiquité sachez que le film a bénéficié d'un travail colossal de reconstitution, que ce soit dans l'architecture des bâtiments, les costumes et les bijoux des protagonistes, les sandales d'Alexandre etc...


Chaque cité a été méticuleusement reconstituée en numérique, les rétines en prennent d'ailleurs un sacré coup. Enfin visuellement le film est particulièrement "chiadé".

alexander1
En conclusion le film fût une excellente surprise (avec Oliver Stone a la réalisation ce serait difficile de faire autrement). Pour l'instant c'est LE meilleur péplum moderne que j'ai vu. A noter que l'édition collector d'Alexandre possède un Director's Cut d'une quinzaine de minutes me semble t-il, et il parait que le making of du film vaut le coup aussi, en tout cas je compte bien en faire l'acquisition (ça va pas arranger mon porte monnaie tout ça).


                                                                     

Posté par Wops à 21:34 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Alexandre (2004)

    Pour moi, Colin Farrell est une erreur de casting anthologique. Ca m'a presque fait sortir du film tellement j'y croyais pas. Mais j'ai quand même apprécié, Stone prend tout le monde à contre-pied en faisant quelque chose qu'on attendait pas forcément de lui : un film posé et didactique.

    Posté par Dirty Flichty, 25 août 2005 à 00:07 | | Répondre
  • C'est vrai que Farrell est une erreur. Je regardais ces cheveux pendant tout le film. Sinon bien vu pour le rise and fall. Je ne connaissais pas. Stone est un adepte de cette technique pusiqu'il a utilisé pour Scarface.

    Posté par Doc, 25 août 2005 à 00:21 | | Répondre
  • Oui le Rise and Fall est très utilisé,c'est exactement le même procédé que l'on retrouve dans les affranchis,casino,ou encore Raging Bull.

    Posté par Wops, 25 août 2005 à 00:57 | | Répondre
  • RIDICULE

    2h48 à pouffer de rire sur la coiffure d'Alexandre.

    Le film commence par des arrières plans grotesques qui transpirent le faux (si c'est du vrai ciel, que c'est mal rendu...).

    Ce film a un seul interet, nous rappeler les grands étapes de la vie d'Alexandre, en particulier son penchant pour les hommes honteusement dissimulé pour Achille dans "Troie" (mon dieu "Brad Pitt jouer un gay, jamais", alors que ça aurait des plus appréciable d'une part pour la véracité des faits mais aussi pour Brad qui aurait montré qu'il est acteur et non séducteur dans la vie).

    Le deuxième interet aurait pu être de voir les courbes de Angelina Jolie, qui passe quand même pour une pute dans le film sans qu'on puisse se rincer l'oeil, noter la différence d'âge flagrante entre le fils et la mère :sarcastic:

    Les combats sont certes impressionnant, heureusement pour le film.

    Finalement "Alexandre" est pour moi une énorme déception, un Farell pitoyable, un Oliver Stone qui a raté la marche de l'escalier, un rendu image trop jaune et des décors plastique.

    Posté par Moogly25, 18 septembre 2005 à 11:22 | | Répondre
  • bonjour !

    Bonjour !
    je suis un fan de votre blog. Si vous etes intéressé par la 3D au service de l'architecture, venez voir le mien !

    http://www.edifik.fr/blog/edifiknews.html

    Sinon, jetez un oeil au site http://www.edifk.fr, vous aurez une idée de ce que je fais.

    Posté par edifik, 20 septembre 2005 à 12:04 | | Répondre
Nouveau commentaire